Liens d'accessibilité

Nouvelles violences en Irak


Joe Biden a téléphoné au Premier ministre irakien Nouri al-Maliki pour exprimer sa préoccupation face à ces violences

Joe Biden a téléphoné au Premier ministre irakien Nouri al-Maliki pour exprimer sa préoccupation face à ces violences

En Irak, l’explosion de plusieurs voitures piégées a fait 66 morts lundi dans la capitale, Bagdad. Les autorités ont signalé plus de 12 attentats qui ont visé principalement des quartiers chiites. Les attaques, qui ont également fait de nombreux blessés, n’ont pas été revendiquées.

L'Irak est confronté à la montée des tensions sectaires après des mois de manifestations des sunnites contre le gouvernement dirigé par des chiites. La minorité sunnite d'Irak accuse les chiites au pouvoir d’arrêter arbitrairement des membres de leur communauté et de les marginaliser politiquement.

Ce mois-ci, les attentats à la bombe et autres violences ont couté la vie à des centaines de personnes en Irak. La semaine dernière, le vice-président américain, Joe Biden, a téléphoné au Premier ministre irakien Nouri al-Maliki pour exprimer sa préoccupation face à la flambée de violence.

Selon la Maison-Blanche, M. Biden a promis que Washington continuerait de soutenir l’Irak dans sa lutte contre le terrorisme, mais a également évoqué l’importance qu’il y a pour un parti au pouvoir de tendre la main aux dirigeants d’autres formations politiques.
XS
SM
MD
LG