Liens d'accessibilité

Nouvelles règles sur les drones mais les livraisons attendront aux États-Unis


Un drone DJI Phantom 3 Advanced le 21 janvier 2016.

Un drone DJI Phantom 3 Advanced le 21 janvier 2016.

Les Etats-Unis ont annoncé mardi de nouvelles règles encadrant l'usage des drones, qui devront notamment rester dans le champ de vision de ceux qui les commandent, mais les géants de la distribution comme Amazon ou Wal-Mart devront encore patienter.

Cette nouvelle réglementation, qui entrera en vigueur fin août, permet aux drones pesant moins de 25 kilos de voler à une altitude allant jusqu'à 400 pieds (122 mètres) et à une vitesse maximale de 100 miles par heure (161 km/h).

Les drones ne pourront pas voler de nuit sauf s'ils disposent d'un système d'éclairage spécifique. Ils devront rester à moins 6 kilomètres des aéroports, précise l'Agence fédérale américaine de l'aviation (FAA).

"Nous voulons trouver le bon équilibre entre innovation et sécurité", a souligné lors d'une conférence téléphonique le ministre américain des Transports, Anthony Foxx.

Les drones civils, des petits aéronefs sans pilote commandés à distance, sont aussi bien des jeux que des engins ultra sophistiqués utilisés par des passionnés pour réaliser des figures aériennes ou filmer en altitude.

Les responsables de la FAA ont précisé que des discussions étaient en cours avec le secteur privé sur la rédaction de règles spécifiques aux livraisons par drones. Ils n'ont cependant donné aucun calendrier.

La poids lourd américain du commerce en ligne Amazon avait évoqué pour la première fois début 2013 la possibilité d'utiliser des drones pour livrer de petits colis.

Parmi les autres groupes qui ont déjà dit explorer les possibilités de faire des livraisons par drones figurent le géant américain de la distribution Wal-Mart, le groupe internet américain Alphabet (ex-Google) ou le géant chinois du commerce en ligne Alibaba.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG