Liens d'accessibilité

Nouvelles manifestations en Egypte


Un bâtiment du gouvernement incendié jeudi par des militants pro-Morsi en Egypte

Un bâtiment du gouvernement incendié jeudi par des militants pro-Morsi en Egypte

Les partisans du président déchu, Mohamed Morsi, ont lancé de nouvelles manifestations jeudi, un jour après la mort de plus de 500 personnes, tuées lors de la répression sanglante de l’armée égyptienne contre des camps de protestataires.

La télévision d'Etat et des témoins ont indiqué que des centaines de partisans des Frères musulmans ont attaqué et incendié des bureaux du gouvernement à Gizeh, site touristique connu pour ses célèbres pyramides.

Selon l'Agence France Presse (AFP), qui cite des responsables égyptiens, d'autres islamistes auraient tué deux policiers dans le nord et le centre du pays.

Par ailleurs, des centaines d’autres militants ont défilé dans le port d'Alexandrie, exigeant le retour de M. Morsi, et à Suez.

Ces dernières manifestations faisaient suite à la répression par l'armée égyptienne des partisans de Morsi rassemblés dans deux camps au Caire. Une vidéo distribuée par les Frères musulmans a montré des centaines de corps enveloppés dans des linceuls à la mosquée El Iman du Caire.

Le ministère égyptien de la Santé a déclaré que les violences de mercredi ont fait au moins 525 morts et plus de 3.700 blessés. Les Frères musulmans parlent de plus de 4.500 décès.
XS
SM
MD
LG