Liens d'accessibilité

Nouvelle réunion sur le programme nucléaire de Téhéran


Catherine Ashton (à g.) et le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, avant le début des derniers pourparlers sur le programme nucléaire de Téhéran

Catherine Ashton (à g.) et le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, avant le début des derniers pourparlers sur le programme nucléaire de Téhéran

Les négociateurs de l'Iran et des six puissances mondiales s’intéressant à la neutralisation du programme nucléaire iranien ont conféré jeudi à Genève pour tenter de résoudre l’impasse sur ce programme, qui dure depuis une dizaine d’année.

Les pourparlers, qui doivent durer deux jours, font suite à une autre rencontre le mois dernier que les deux parties avaient qualifiée de « positive ».

L'Iran souhaite l’allègement des sanctions internationales qui étranglent son économie, tandis que le groupe dit des « 5 + 1 », composé des Etats-Unis, Grande-Bretagne, Chine, France, Russie et l'Allemagne, veut des garanties que l'Iran ne se dotera pas de l’arme nucléaire.

Un haut responsable américain a déclaré mercredi que les six pays sont prêts à offrir un allègement limité des sanctions en échange d’un engagement de l'Iran à réduire ses activités d'enrichissement de l'uranium, mais que toute décision pourrait être annulée si l'Iran ne tient pas parole.

Ce fonctionnaire a déclaré que les deux parties commencent à comprendre ce qu'un « premier pas » en vue d’un accord pourrait représenter.
XS
SM
MD
LG