Liens d'accessibilité

Nouvelle offensive pour promouvoir les investissements directs étrangers aux Etats-Unis


L'administration Obama annonce un nouvel effort pour promouvoir les investissements aux Etats-Unis

L'administration Obama annonce un nouvel effort pour promouvoir les investissements aux Etats-Unis

Les États-Unis passent à l’offensive pour attirer davantage d'investissements étrangers. Le président Barack Obama a lancé jeudi une initiative dans ce sens afin d’élargir le marché du travail aux Etats Unis.

La Maison Blanche a déclaré qu'elle va mettre à contribution ses ambassades à l'étranger pour développer son programme « SelectUSA ». Certes les Etats-Unis sont dotés de la première économie au monde, mais le taux de chômage plafonne au-dessus de 7 %, et ces dix dernières années, les investissements étrangers ont considérablement diminué.

L'accent sera d'abord mis sur 32 marchés régionaux clés qui représentent déjà 90 % des investissements étrangers aux États-Unis. Jusqu'à présent, attirer les investissements étrangers était une mission allouée aux gouverneurs des 50 États de l’Union, et aux maires des principales métropoles du pays.

En 2000, les Etats-Unis attiraient 37 % des investissements étrangers de la planète, un chiffre qui a chuté brutalement à seulement 17 % aujourd’hui. Les sociétés étrangères n’ont investi que 166 milliards de dollars aux Etats-Unis en 2012, soit 28 % de moins qu’en 2011.

Pour rappel, le programme SelectUSA a été officiellement lancé en juin 2011 avec pour mission de faciliter l’investissement d’affaires étrangères aux États-Unis dans le but de stimuler l'emploi et la croissance, et de promouvoir la compétitivité américaine.
XS
SM
MD
LG