Liens d'accessibilité

Nouvelle frappe de drone au Yémen


Les Etats-Unis utilisent de plus en plus fréquemment les drones pour atteindre leurs cibles

Les Etats-Unis utilisent de plus en plus fréquemment les drones pour atteindre leurs cibles

Une frappe de drone, probablement américain, a coûté la vie à au moins six militants présumés d'Al-Qaïda dans le centre du Yémen. Elle est intervenue dans le cadre d’une série d'attaques, alors que le gouvernement américain réitère ses mises en garde contre la possibilité d’attentats, et que les autorités yéménites mènent leurs propres opérations anti-terroristes.

De source officielle, on précise que le drone a ciblé un véhicule dans la province de Marib.

Il s'agirait de la sixième attaque de drone au Yémen en moins de deux semaines. Ces dernières années, les États-Unis ont utilisé à plusieurs reprises les frappes de drones pour cibler des membres d'Al-Qaïda.

Les autorités yéménites ont annoncé mercredi avoir déjoué un complot d'Al-Qaïda visant à s’emparer de deux villes méridionales et de complexes pétroliers et gaziers stratégiques. Le complot visait également à enlever ou tuer les étrangers travaillant dans ces installations.

Les Etats-Unis ont temporairement fermé leurs missions diplomatiques à travers le Moyen-Orient et l’Afrique la semaine dernière, en raison de la menace d'attaques. Cette semaine, le département d'Etat américain a ordonné à son personnel non essentiel de quitter le Yémen, et ces diplomates ont été emménagés dans le consulat des Etats-Unis à Francfort, en Allemagne.
XS
SM
MD
LG