Liens d'accessibilité

Nouvelle attaque sanglante des shebab à Mogadiscio


Des shebab (REUTERS/Feisal Omar)

Des shebab (REUTERS/Feisal Omar)

Parmi les morts, selon les autorités somaliennes : huit civils, sept shebab, deux membres des forces de sécurité somaliennes et un soldat de l'UA.

La milice somalienne des shebab a revendiqué la responsabilité de l'attaque contre un complexe du gouvernement à Mogadiscio mardi.

Selon un porte-parole du ministère de la Sécurité, Mohamed Yusuf, le bilan est de 18 morts et au moins 15 blessés, les shebab ayant pris d’assaut le ministère de l'Enseignement supérieur dans la capitale.

Un témoin a dit que les militants ont fait exploser une voiture piégée hors de l’enceinte du ministère, ce qui a permis aux assaillants d’ouvrir le feu, et de prendre d'assaut le bâtiment. Les miliciens ont pris le contrôle de deux étages du bâtiment, avant d’être repoussés par les forces de sécurité somaliennes et les troupes de l'Union africaine (UA) au terme d’une fusillade nourrie.

Parmi les morts, selon les autorités somaliennes : huit civils, sept shebab, deux membres des forces de sécurité somaliennes et un soldat de l'UA.

Le bâtiment attaqué abrite également le ministère du Pétrole et des Minerais.

Début avril, les shebab ont attaqué le Garissa University College au Kenya, tuant 148 personnes. C’était, selon la milice, pour se venger d’une offensivede l’armée kenyane en Somalie.

XS
SM
MD
LG