Liens d'accessibilité

Nouvelle aide au développement pour la Corne de l'Afrique


« Les pays de la Corne de l'Afrique enregistrent des progrès considérables, qui restent cependant méconnus, sur le plan économique et politique », a déclaré Ban Ki-moon.

« Les pays de la Corne de l'Afrique enregistrent des progrès considérables, qui restent cependant méconnus, sur le plan économique et politique », a déclaré Ban Ki-moon.

Ces nouvelles promesses d’aide de l'Union européenne (UE) et de trois banques internationales de développement ont été annoncées par le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Les pays de la Corne de l'Afrique recevront plus de 8 milliards de dollars d’aide au développement, dans le cadre d’une nouvelle initiative dévoilée en Ethiopie lundi.

Ces nouvelles promesses d’aide de l'Union européenne (UE) et de trois banques internationales de développement ont été annoncées par le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, à l’occasion d’une réunion de dirigeants financiers et politiques régionaux à Addis-Abeba, en Ethiopie.

« Les pays de la Corne de l'Afrique enregistrent des progrès considérables, qui restent cependant méconnus, sur le plan économique et politique. Il s'agit donc d'un moment propice pour soutenir leurs efforts, mettre fin aux cycles des conflits et à la pauvreté, et passer ainsi d'une situation de fragilité à un développement durable », a indiqué M. Ban dans un communiqué.

Huit pays bénéficieront de ce nouvel appui : Djibouti, l’Érythrée, l’Éthiopie, le Kenya, la Somalie, le Soudan du Sud, le Soudan et l’Ouganda. L’aide cherchera à réduire la pauvreté et promouvoir la croissance.

L'UE s’est engagée à hauteur de 3,7 milliards de dollars. La Banque mondiale et la Banque africaine de développement ont promis 1,8 milliards de dollars chacune, et la Banque islamique de développement a offert 1 milliard pour Djibouti, la Somalie, le Soudan et l’Ouganda.

La Corne de l'Afrique regorge de ressources naturelles inexploitées, mais la plupart des pays de la région sont en proie à des conflits qui sapent sa stabilité et ralentissent la croissance. Dans un communiqué, l’ONU a rappelé que la population de la région « double tous les vingt-trois ans », alors même que le chômage affecte une grande partie des jeunes. L’ONU a également déploré que les femmes « soient confrontées à de nombreux obstacles, du fait de leur genre, recevant moins de droits fonciers et peu d'éducation.

Par ailleurs, l’ONU a salué les efforts des pays de la région pour combattre les fléaux qui les affectent, notamment la corruption, la piraterie, ainsi que le trafic d'armes et de stupéfiants.

XS
SM
MD
LG