Liens d'accessibilité

Nouvel effondrement d'une maison au Maroc : des morts signalés


Fatima Lemkhaouen (au centre) de l'association Amal Palmeraie qui tente de préserver la palmeraie de Marrakech, se promène au milieu des huttes en boue cabane et maison en parpaing à Marrakech, Maroc. 3 mai 2008

Fatima Lemkhaouen (au centre) de l'association Amal Palmeraie qui tente de préserver la palmeraie de Marrakech, se promène au milieu des huttes en boue cabane et maison en parpaing à Marrakech, Maroc. 3 mai 2008

Deux enfants ont été tués dans l'effondrement d'une maison à Marrakech, le deuxième drame du genre à toucher en une semaine le Maroc qui compte des dizaines de milliers de logements insalubres, ont annoncé samedi les autorités et un militant.

Les deux enfants, âgés de quatre et six ans, rendaient visite à leurs proches en compagnie de leur tante lorsque la maison s'est effondrée dans la nuit de vendredi à samedi, a indiqué Omar Arbib, responsable de la section de l'Association marocaine des droits de l'Homme à Marrakech (sud).

La tante a été grièvement blessée, a-t-il déclaré à l'AFP. Aucune autre victime n'est à déplorer et les recherches sont terminées.

La maison se trouvait dans le quartier de Bab Taghzout dans la vieille ville (médina) de Marrakech, où quelque 1.600 maisons sont menacées d'effondrement, a dit M. Arbib en citant les estimations des autorités.

Un communiqué officiel cité par l'agence de presse MAP a confirmé l'effondrement et la mort des deux enfants, en précisant qu'une enquête avait été ouverte pour déterminer les causes exactes du drame.

Le 5 août, quatre personnes ont été tuées et 24 blessées dans l'effondrement d'un immeuble de quatre étages à Casablanca, une mégapole côtière de cinq millions d'habitants de l'ouest marocain qui compte des milliers de logements insalubres, en particulier dans la médina.

La municipalité de Casablanca a annoncé l'arrestation pour interrogatoire du propriétaire après qu'il a ajouté en six mois trois étages à l'immeuble.

Selon un rapport du ministère de l'Habitat, entre 4.000 et 7.000 habitations à Casablanca sont menacées d'effondrement.

Des programmes de réhabilitation et de relogement ont été lancés au cours des dernières années, notamment à destination des habitants des bidonvilles, pour tenter de répondre à ce problème majeur.

XS
SM
MD
LG