Liens d'accessibilité

Nouvel attentat kamikaze au Nigéria


Des victimes, suite à un attentat dans le nord du Nigéria en début de semaine (AP)

Des victimes, suite à un attentat dans le nord du Nigéria en début de semaine (AP)

Une bombe a explosé mercredi dans un collège de formation des enseignants de l'Etat du Niger, dans le centre du Nigéria.

Selon la police, l'attentat, qui a été perpétré par une femme, est survenu dans la ville de Kontagora, aux alentours de midi. Les autorités ont déclaré que la femme est morte qu’elle a fait détonner sa bombe alors qu’elle se dirigeait vers la bibliothèque de l'établissement.

Des informations contradictoires circulent quant au bilan exact de l’explosion, certains parlant d’un second mort, en plus du kamikaze.

Lundi, au moins 48 personnes, en majorité des étudiants, ont été tuées dans un autre attentat suicide dans une école, dans le nord du Nigéria. Cette explosion a eu lieu dans la ville de Potiskum, dans l'Etat de Yobe, alors que les étudiants étaient réunis pour une assemblée du matin dans une école secondaire publique.

L’explosion a fait au moins 79 blessés, dont beaucoup restent dans un état grave. Des témoins affirment que le kamikaze était habillé comme un étudiant.

Personne n'a revendiqué la responsabilité de ces attaques, que les autorités imputent d’ordinaire au groupe militant Boko Haram. Cette milice islamiste a intensifié ses attaques depuis que le gouvernement a annoncé en octobre avoir conclu un accord de cessez-le-feu avec le groupe. Les pourparlers entre le gouvernement et les militants, qui se poursuivaient au Tchad, n’ont pas abouti.

XS
SM
MD
LG