Liens d'accessibilité

Nouvel accrochage entre Boko Haram et l’armée tchadienne à Gamboru


Des Nigérians fuyant Boko Haram en traversant le lac Tchad

Des Nigérians fuyant Boko Haram en traversant le lac Tchad

Au Nigeria, le président Goodluck Jonathan doit s'exprimer à la télévision ce soir sur la crise sécuritaire ayant entraîné le report de la présidentielle.

Les djihadistes ont de nouveau attaqué ce mercredi matin la ville de Gamboru dans le nord-est du Nigeria - là où s’est positionnée l'armée tchadienne, qui a pu repousser l'assaut

"Plusieurs éléments de Boko Haram ont été tués", d’après une source militaire tchadienne que cite l’AFP. Cette source avance un bilan de selon la même source qui a également fait état d’un soldat tchadien tué et de huit blessés. Trois des 14 véhicules des assaillants ont été détruits. Ils étaient aussi arrivés avec deux blindés, mais le militaire tchadien a indiqué que les soldats de son pays étaient déjà préparés puisqu’ils étaient au courant d’une attaque imminente depuis la veille.

Ce mercredi, le chef de l'Etat nigérian doit répondre aux questions des journalistes et des téléspectateurs en direct à la télévision - la première intervention publique de Goodluck Jonathan depuis le report des élections au 28 mars. Cette décision a été fustigée par l'opposition, la société civile et des pays occidentaux, dont les Etats-Unis.

XS
SM
MD
LG