Liens d'accessibilité

Mali : nouveaux combats près de Tabankort


Sur la route de Gao

Sur la route de Gao

Il y aurait plusieurs morts dans ces affrontements entre combattants Gatia et rebelles touareg et arabes opposés au gouvernement.

En visite à Gao, les ministres maliens de la sécurité intérieure et de l'Administration ont confirmé ce nouvel accrochage à VOA Afrique.

Selon une source sécuritaire malienne jointe par notre correspondant dans la cite des Askias, cette attaque a fait au moins 8 morts et détruit 2 véhicules dans les rangs du MNLA et MAA.

Une autre source à Kidal affirme à VOA Afrique qu'il n'y a pas eu échange de tirs mais que trois kamizakes se sont fait exploser. Selon cette source, le bilan serait de 7 morts et 2 prisonniers parmi les Gatia, 6 morts et un véhicule détruit parmi le MNLA.

Une source sécuritaire de l'ONU a confirmé à l'AFP ces informations, précisant qu'aux côtés des combattants du Gatia deux kamikazes se sont fait exploser, et qu'un troisième a été tué par les rebelles du Haut conseil pour l'unité de l'Azawad (HCUA) et du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), deux groupes armés rebelles à dominante touareg.

Les affrontements à Tabankort mettent en péril le processus de paix entre gouvernement et groupes rebelles, avaient prévenu le 23 janvier l'Algérie et l'Onu, qui conduisent une médiation entre les deux parties.

Le 20 janvier, des hélicoptères de la Minusma avaient détruit un véhicule rebelle près de Tabankort. L'ONU avait invoqué la "légitime défense", mais la rébellion l'avait accusée de violation de neutralité, faisant état de sept morts et 20 blessés dans ses rangs.

XS
SM
MD
LG