Liens d'accessibilité

Nouveaux affrontements près de Goma en RDC


Un militaire des FARDC

Un militaire des FARDC

De nouveaux affrontements ont éclaté entre les Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles et M23 dans l’est de la RDC, après une accalmie de trois semaines.

Les troubles ont commencé mercredi soir à l'extérieur de la ville de Goma et se poursuivaient jeudi. Chaque partie a rejeté la responsabilité des combats sur l'autre.

Le porte-parole des FARDC au Nord-Kivu, le colonel Olivier Hamuli, accuse les rebelles d’avoir initié l'attaque, et souligne que l'armée a eu le dessus.

Néanmoins, le porte-parole du M23, Kabasha Amani, a déclaré de son côté que les tirs ont éclaté après que des FARDC eurent commencé à se rassembler près des positions rebelles et eurent lancé des incursions.

Le correspondant de la Voix de l'Amérique (VOA) à Béni, Nicaise Kibel Bel Oka, évoque un "dialogue de sourds" entre les FARDC et le M23.

Il s’agit des premières grandes hostilités entre les deux parties depuis que l'armée a bombardé les positions du M23 en juillet, repoussant les rebelles à quelques kilomètres de Goma.

Le M23 a pris brièvement le contrôle de Goma en 2012 et contrôle toujours certaines parties de la province du Nord-Kivu.
XS
SM
MD
LG