Liens d'accessibilité

Nouveau gouvernement au Niger


Le président du Niger Mahamadou Issoufou, à droite, discute avec la chancelière allemande Angella Merkel, à gauche, lors de la visite de celle-ci à Niamey, Niger, 10 octobre 2016. VOA/. Abdoul-Razak Idrissa

Le président du Niger Mahamadou Issoufou, à droite, discute avec la chancelière allemande Angella Merkel, à gauche, lors de la visite de celle-ci à Niamey, Niger, 10 octobre 2016. VOA/. Abdoul-Razak Idrissa

Au Niger, Mahamadou Issoufou a annoncé le mariage du MNSD et de la majorité présidentielle  C'est une équipe de 42 ministres qui a été annoncée mercredi à la télévision nationale.

Six anciens membres de l'opposition nigérienne, dont le parti s'est rallié récemment à la mouvance présidentielle de Mahamadou Issoufou, sont entrés dans un nouveau gouvernement "d'union nationale" formé..

Parmi les hommes clé du régime, le ministre de l'Intérieur Mohamed Bazoum reste à son poste alors que Hassoumi Massoudou quitte la Défense pour les Finances. Il est remplacé par Kalla Moutari, également membre du parti présidentiel, et anciennement à la Santé.

Foumakoye Gado autre ténor est maintenu au ministère du Pétrole.

Les six entrants de l'ancienne opposition dont Almoustapha Garba à l'Hydraulique et Illiassou Idi à la Santé, sont des cadres du Mouvement national pour la société de développement (MNSD), le parti de Seïni Oumarou, troisième à la présidentielle de février et membre de la coalition qui s'était opposée avec véhémence au président lors de la campagne.

Il avait décidé en août de "répondre à l'appel" du président Issoufou de "former un gouvernement d'union nationale".

Ce parti qui a dirigé le Niger de 1999 à 2010 a justifié sa décision par "le souci de mettre en avant les intérêts supérieurs du pays".

M. Issoufou a été réélu avec 92,51% des voix lors du second tour de la présidentielle, contre 7,49% à Hama Amadou. L'opposition, dont le MNSD, qui avait dénoncé "une mascarade électorale", avait appelé à boycotter le scrutin.

Ibrahim Yacoubou, chef d'un parti allié garde les rênes de la Diplomatie.

XS
SM
MD
LG