Liens d'accessibilité

Nouveau débat sur l'évolution dans les manuels scolaires au Texas


La théorie de la sélection naturelle de Charles Darwin suscite toujours la controverse au Texas

La théorie de la sélection naturelle de Charles Darwin suscite toujours la controverse au Texas

Nnouvelle controverse aux Etats-Unis sur un manuel scolaire de biologie, rejeté par le département de l’Education du Texas parce qu’il évoque l’évolution, ce qui suscite le courroux de certains intégristes chrétiens.

Les conservateurs au sein du Conseil de l'instruction publique du Texas (le « Texas State Board of Education ») ont retardé l'approbation d'un manuel de biologie devant servir au secondaire, au motif qu’ils se préoccupent de la façon dont l’ouvrage traite de la question de l’évolution.

Il s’agit de l’ultime épisode dans une bataille serrée que mènent les évangélistes du Texas pour insérer des enseignements bibliques chrétiens dans les manuels de l'enseignement publique. S’appuyant sur les dires d’un lecteur bénévole, le Conseil de l’instruction publique du Texas a conclu que des passages portant sur la sélection naturelle et le processus de refroidissement de la Terre pourraient contenir des erreurs qui auraient alors besoin d'être corrigées par Pearson Education, l’une des principales maisons d’édition de manuels scolaires des Etats-Unis.

Les erreurs présumées, qui seront examinées par le nouveau groupe d'experts, ont été citées par P. Ide Trotter, un ingénieur chimiste et conseiller financier qui figurerait dans les rangs des « sceptiques de Darwin » sur le site Internet « Creation Science Hall of Fame ». Ce ne serait pas la première fois qu’il soulève des questions ayant trait à l’évolution, faisait remarquer le quotidien New York Times. Il faisait partie d’un groupe de citoyens volontaires qui ont parcouru le manuel, dont un certain nombre de chrétiens conservateurs partisans du créationnisme.

Le Conseil de l’instruction publique va maintenant demander à un comité d’experts de se charger de la controverse et d’examiner les erreurs présumées, afin d’émettre une recommandation finale.

Le Texas restant le second plus important Etat de l’Union après la Californie, son choix de manuels scolaires influence le reste du pays. Même si l’usage des manuels recommandés n’est pas obligatoire, la majorité des établissements scolaires y ont recours.

Il y a deux ans déjà, rappelle l’Agence Reuters, les conservateurs texans avaient tenté de modifier des manuels d'histoire pour minimiser le rôle du président Thomas Jefferson. Ce '' père fondateur '' du pays reste connu comme un partisan de la séparation des Eglises et de l'Etat. La tentative n'avait pas abouti.
XS
SM
MD
LG