Liens d'accessibilité

Nouveau bilan officiel de l'attaque d'un camp militaire au Mali : 17 soldats tués et 35 blessés


Des soldats maliens lors d'une visite par le chef de l'Opération Serval de la France et le chef de l'armée du Mali du personnel à une base de l'armée malienne à Kidal, Mali, 27 juillet 2013. (AP Photo / Rebecca Blackwell)

Des soldats maliens lors d'une visite par le chef de l'Opération Serval de la France et le chef de l'armée du Mali du personnel à une base de l'armée malienne à Kidal, Mali, 27 juillet 2013. (AP Photo / Rebecca Blackwell)

Selon le ministre malien de la Défense à la télévision publique, 17 soldats maliens ont été tués et 35 blessés mardi dans une "attaque terroriste coordonnée" contre un camp militaire dans le centre du Mali.

L’attaque a été perpétrée par des hommes armés non autrement identifiés à Nampala.

Le porte-parole de l’armée malienne a affirmé que les assaillants sont arrivés dans un convoi de plusieurs véhicules et ont attaqué plusieurs positions de l’armée avant de battre en retraite à plus de 45 kms de la ville.

Depuis le précédent communiqué qui faisait état de "12 morts, une trentaine de blessés" militaires à Nampala, "le bilan a évolué: nous avons perdu 17 hommes et déplorons 35 blessés", a déclaré le ministre Tièman Hubert Coulibaly, évoquant une "attaque terroriste coordonnée sur nos positions", sans identifier de responsables.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG