Liens d'accessibilité

Nouri al-Maliki invite les habitants d'Anbar à chasser les militants islamistes


Nouri al-Maliki souhaite que ce soit les habitants de Fallouja et Ramadi qui délogent les milices liées à Al-Qaïda

Nouri al-Maliki souhaite que ce soit les habitants de Fallouja et Ramadi qui délogent les milices liées à Al-Qaïda

Le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, a appelé les tribus locales dans la province d'Anbar à engager la lutte contre les militants islamistes qui ont investi les villes de Fallouja et Ramadi. Des miliciens de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont pris le contrôle de Fallouja, et de certains quartiers de Ramadi.

M. Maliki a exhorté les dirigeants tribaux mercredi à « revenir à la raison et à se ranger du côté du droit » dans ces régions, dominées par les musulmans sunnites.

Alors que les forces du gouvernement encerclent Fallouja, M. Maliki a déclaré que l’armée ne lancera pas d’offensive si les dirigeants locaux se battent eux-mêmes contre les militants liés au réseau Al-Qaïda.

Le Croissant-Rouge irakien a annoncé par ailleurs que quelques 13.000 familles ont fui Fallouja. Selon un témoin oculaire, les conditions de vie se dégradent dans la ville, les services sociaux ne fonctionnant plus. Tout manque, qu’il s’agisse de l’essence et autres carburants, ou des multiples produits de première nécessité. C’est d’ailleurs ce qui pousse les habitants à fuir, a dit cet homme qui s’exprimait sur les ondes de la télévision d’Etat.
XS
SM
MD
LG