Liens d'accessibilité

La Norvège va envoyer 60 soldats pour former des groupes rebelles en Syrie


Oslo a annoncé qu'elle allait renforcer son engagement au sein de la coalition internationale contre l'organisation Etat islamique (EI) en envoyant 60 soldats former des groupes syriens combattant les jihadistes.

Ces militaires, dont des membres des forces spéciales, seront déployés en Jordanie, a précisé la Première ministre norvégienne Erna Solberg au cours d'une conférence de presse à Oslo.

"Les actes brutaux de l'EI ont coûté la vie à de nombreux civils et contraint un plus grand nombre encore à fuir. (L'EI) a porté le terrorisme en Europe, et des jeunes gens sont radicalisés et recrutés pour en faire des combattants étrangers", a-t-elle justifié.

Les groupes syriens devant être formés par les Norvégiens n'ont pas été publiquement identifiés mais selon la ministre de la Défense, Ine Eriksen Søreide, ils sont choisis après un processus de sélection "approfondi et systématique".

"Une condition (posée) à notre soutien est que leurs opérations soient dirigées contre l'EI et qu'elles ne nuisent pas aux efforts de paix en cours en Syrie", a-t-elle souligné.

La Norvège est déjà présente aux côtés de la coalition contre l'EI, en particulier à Erbil, la capitale de la région autonome du Kurdistan irakien, où du personnel militaire forme et entraînent des combattants peshmergas.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG