Liens d'accessibilité

Nord-Mali : la reprise des classes


Une vue de la ville de Kidal

Une vue de la ville de Kidal

Les islamistes ont, cependant, imposé de nouvelles règles dans les salles de classe, surtout à Tombouctou

A Tombouctou ville du Nord-Mali contrôlée par les rebelles Touaregs, les islamistes qui avaient d’abord dit NON à l’école occidentale sont maintenant d’accord pour la reprise des cours pour les élèves en classe d’examens dans le secondaire. Mais ils ont interdit aux garçons et filles de s’asseoir sur les mêmes bancs.

Par contre dans le primaire les choses sont moins évidentes. Mahmoud Traoré est instituteur dans une école communale à Tombouctou.

A Kidal, fief d’Iyad Ag Ghali, le leader d’Ansar Dine, les écoles sont toujours fermées.

A Gao, ville qui se trouve entre les mains des rebelles, les enseignants ont volontairement repris la craie pour aider les jeunes qui ont des examens.

XS
SM
MD
LG