Liens d'accessibilité

Nord-Mali: quatre soldats maliens tués dans l'explosion d'une mine


Des doldats maliens, Gao.

Des doldats maliens, Gao.

On déplore également cinq blessés dans cet incident survenu à l’entrée de Gao.

Selon le Capitaine Modibo Traoré, porte-parole de l’armée malienne, quatre militaires maliens ont trouvé la mort ce jeudi entre Gossi et Gao, lorsque leur véhicule est passé sur une mine. On déplore également cinq blessés dans cet incident survenu à l’entrée de Gao.
Par ailleurs, l’aviation française a mené des frappes aériennes contre des repères et dépôts d’armes présumés des islamistes, dans les collines truffées de grottes entre Kidal et Tessalit.
« Les frappes continuent », a dit le capitaine Traoré. « C’est une stratégie quand même pour au moins essayer de détruire au maximum la base logistique de ces islamistes ».

Par ailleurs, le capitaine Traoré a mentionné que les forces maliennes se préparent à aller à Kidal dans les prochains jours. « Nous sommes d’abord au niveau de la stabilisation et de la sécurisation des zones reconquises » a-t-il fait valoir. Entre-temps, la force tchadienne a été invitée à rejoindre le détachement français qui occupe l’aéroport de Kidal pour l’aider à sécuriser la ville.

En ce qui concerne les représailles imputées aux forces armées maliennes et aux populations, suite à la reconquête des régions septentrionales du Mali, le capitaine Traoré a dit que l’armée malienne a pris des mesures « vraiment rigides et rigoureuses contre ça ».

Il y a « beaucoup de représailles, ça se comprend » a-t-il fait valoir, mais l’armée malienne « a pris toutes les dispositions » nécessaires. C’est d’ailleurs ce qui a retardé la montée de l’armée malienne vers Kidal, a-t-il ajouté.

XS
SM
MD
LG