Liens d'accessibilité

Nord-Mali : le MNLA interdit l'armée malienne de s'approcher de Kidal


Soldats maliens.

Soldats maliens.

« Les Français sont les bienvenus, mais pas avec l’armée malienne » affirme Attaye Ag Mohamed, membre du Conseil Révolutionnaire du MNLA.

L’intervention armée s’est accélérée ces dernières heures avec notamment l’arrivée des troupes françaises et maliennes aux portes de Tombouctou.

Pendant ce temps les combattants du MNLA se font de nouveau entendre sur le terrain.

Ils affirment avoir désormais le contrôle des villes de Kidal et Tessalit situées dans le nord du Mali. Selon un de leurs porte-paroles, les troupes françaises seraient bien au courant de leurs mouvements.

Des rebelles du MNLA se regroupant dans un endroit non identifié

Des rebelles du MNLA se regroupant dans un endroit non identifié

Le Mouvement de Libération de l’Azawad compte étendre sa zone d’influence et interdit à l’armée malienne de s’approcher de Kidal ou de tout autre territoire qu’il occupe.

« Les forces françaises sont certainement au courant de tous les mouvements dans la région, » indique Attaye Ag Mohamed, membre du Conseil Révolutionnaire du MNLA.

« Donc les Français sont au courant, ils sont les bienvenues, mais pas avec l’armée malienne », lance-t-il.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG