Liens d'accessibilité

Nord-Mali : le MNLA affirme avoir capturé deux chefs islamistes


Des combattants du MNLA à Tomboucctou

Des combattants du MNLA à Tomboucctou

Il s’agit de Mohamed Moussa Ag Mohamed Ould Baba et de Oumeini Akhmed .

Les rebelles touareg du nord du Mali affirment avoir capturé deux chefs islamistes alors qu’ils fuyaient vers l’Algérie.

Il s’agit de Mohamed Moussa Ag Mohamed Ould Baba et de Oumeini Akhmed .

Ag Mohamed est le numéro trois d'Ansar Dine. Il a contribué à imposer une forme sévère de la loi islamique dans la ville de Tombouctou.

Ag Intalla Algabass (à droite) et délégation d'Ansar Dine à Ouagadougou

Ag Intalla Algabass (à droite) et délégation d'Ansar Dine à Ouagadougou

Baba Akhmed est considéré comme un membre du Mouvement pour l'Unification et le Jihad en Afrique de l'Ouest, également connu sous le nom MUJAO.

Les deux groupes ainsi que Al-Qaïda au Maghreb islamique contrôlait les grandes villes du nord du Mali pendant environ neuf mois avant d'être chassés par les armées françaises et maliennes.

Au moment de la prise de la ville de Tombouctou surnommée la perle du désert, on annoncé la destruction des manuscrits anciens dont certains datent du 10e siècle. Tombouctou a abrité la plus vielle université musulmane d’Afrique subsaharienne. Que reste-t-il de ces manuscrits Abdel Kader Haidara, gardien des manuscrits de Tombouctou :

XS
SM
MD
LG