Liens d'accessibilité

Nobel : le chef de la guérilla des Farc "félicite" le président Santos


Le commandant des Forces armées révolutionnaires de Colombie ou FARC, Rodrigo Londono, mieux connu comme Tymoshenko ou Timoléon Jimenez parle à la presse, accompagné d'Ivan Marquez, à droite, le négociateur en chef des Forces armées révolutionnaires de Colombie et Pablo Catatumbo, à gauche, chef de bloc occidental des FARC, à la Havane, Cuba, 28 Août 2016.

Le commandant des Forces armées révolutionnaires de Colombie ou FARC, Rodrigo Londono, mieux connu comme Tymoshenko ou Timoléon Jimenez parle à la presse, accompagné d'Ivan Marquez, à droite, le négociateur en chef des Forces armées révolutionnaires de Colombie et Pablo Catatumbo, à gauche, chef de bloc occidental des FARC, à la Havane, Cuba, 28 Août 2016.

Timoleon Jimenez ou Timochenko, chef des Farc, a "félicité" vendredi le président colombien pour son prix Nobel de la paix.

Il a souligné le rôle des pays qui ont accompagné les négociations menées depuis près de quatre ans à La Havane.

"Je félicite le président Juan Manuel Santos, les pays garants, Cuba et la Norvège, et les (pays) accompagnants, le Venezuela et le Chili, sans lesquels la paix serait impossible", a-t-il écrit sur Twitter.

​Dans un premier message de réaction, le chef des Farc s'était contenté d'affirmer que "le seul prix" que la guérilla souhaite obtenir était "celui de la paix avec la justice sociale".

Avec AFP

XS
SM
MD
LG