Liens d'accessibilité

Nizar Trabelsi extradé jeudi vers les Etats-Unis


Nizar Trabelsi aurait conspiré dans le but de porter atteinte à la vie de citoyens américains en dehors des Etats-Unis

Nizar Trabelsi aurait conspiré dans le but de porter atteinte à la vie de citoyens américains en dehors des Etats-Unis

Les autorités belges ont extradé vers les Etats-Unis un ressortissant tunisien accusé d’avoir envisagé un attentat kamikaze contre des Américains en Europe. Nizar Trabelsi avait été interpellé à Bruxelles le 13 septembre 2001, deux jours après les attentats de New York et Washington.

Condamné en Belgique pour la préparation d'un attentat contre la base américaine de Kleine Brogel, il a écopé de 10 ans de réclusion qu'il a purgée. Il était parvenu au bout de sa peine en juin 2012, mais a été maintenu en prison dans l'attente de son extradition. Washington le réclamait officiellement pour conspiration dans le but de porter atteinte à la vie de citoyens américains en dehors des Etats-Unis.

L’acte d’accusation dévoilé jeudi affirme que Trabelsi avait contacté Oussama Ben Laden, le défunt dirigeant du réseau d’Al-Qaïda, au printemps 2001, dans le but de se porter volontaire pour un attentat kamikaze à la bombe.

Ancienne star du football, Trabelsi avait intégré le prestigieux club Fortuna de Düsseldorf dans les années 1980. S’il est reconnu coupable aux Etats-Unis, il risque la réclusion à perpétuité.
XS
SM
MD
LG