Liens d'accessibilité

Un Erythréen extradé en Italie nie être le chef d'un réseau de passeurs


Le procureur italien Giovanni Salvi, à droite, parle à coté du chef Catania Police Marcello Cardona, au cours d'une conférence de presse à Catane, Sicile, Italie, 19 mai, 2015.

Le procureur italien Giovanni Salvi, à droite, parle à coté du chef Catania Police Marcello Cardona, au cours d'une conférence de presse à Catane, Sicile, Italie, 19 mai, 2015.

L’Erythréen arrêté au Soudan et extradé vers l'Italie a affirmé devant la justice italienne qu’il n’est pas l'homme soupçonné de diriger un des principaux réseaux de trafic de migrants en Méditerranée, a rapporté son avocat.

"Mon client a répondu à toutes les questions des magistrats. Il a nié être l'homme recherché et il a également nié être lié d'une quelconque manière à un réseau de passeurs", a déclaré à l'AFP Me Michele Calantropo.

Mercredi, les autorités italiennes, soudanaises et britanniques avaient annoncé que Mered Medhanie, un Erythréen de 35 ans présenté comme le "général" d'un réseau de passeurs agissant "avec un mépris absolu de la vie humaine" avait été arrêté fin mai à Khartoum et extradé lundi vers l'Italie.

Mais jeudi, des proches et connaissances ont assuré que le suspect n'était pas l'homme recherché. "Nous sommes en train de procéder aux vérifications nécessaires", avait déclaré à la presse Francesco Lo Voi, procureur de Palerme, en charge de l'enquête.

Le procureur avait précisé que les éléments sur l'identification du suspect, son arrestation et son extradition avaient été fournis par les autorités soudanaises et l'Agence britannique de lutte contre le crime (NCA).

Une porte-parole de l'agence avait déclaré à l'AFP qu'il était "trop tôt pour se perdre en conjectures".

Mais à Khartoum, plusieurs Erythréens ont affirmé à l'AFP que l'homme présenté par la police italienne, qui a diffusé une vidéo de son arrivée en avion à Rome, était Mered Tesfamariam, un migrant âgé de 27 ans installé à Khartoum depuis 2014.

"Celui qui a été emmené à Rome n'est pas le +général+. Il ne parle même pas arabe. Le +général+ est bien connu des Erythréens, en particulier de ceux qui ont essayé de traverser la Méditerranée", a déclaré Tasfie Haggose, un réfugié érythréen de 38 ans.

Me Calantropo a confirmé que son client affirmait s'appeler Mered Tesfamarian lors de l'audience organisée à la prison de Rebibbia à Rome, où il est incarcéré depuis son arrivée de Khartoum.

"J'ai demandé la libération de mon client. Lui, il n'a absolument rien à voir avec cette histoire", a ajouté l'avocat, précisant que les magistrats italiens prendraient la semaine prochaine une décision concernant la requête de remise en liberté.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG