Liens d'accessibilité

Le Nigeria commence sa campagne de vaccination contre la polio dans l'urgence


Campagne de vaccination contre la polio Kawo Kano, au Nigeria, le 11 août 2016

Campagne de vaccination contre la polio Kawo Kano, au Nigeria, le 11 août 2016

Le gouvernement nigérian a annoncé mercredi avoir commencé sa campagne de vaccinations d'urgence dans le nord-est après l'annonce de deux nouveaux cas de poliomyélite la semaine dernière.

"Nous avons commencé à vacciner des enfants", a assuré le ministre de la Santé Isaac Adewole, lors d'une conférence de presse à Abuja.

Contacté par l'AFP, le porte-parole du ministère a confirmé que "la campagne a débuté lundi" dans quatre districts de l'Etat du Borno, "plus tôt que prévu", alors que la première phase avait été annoncée pour le 27 août.

Les deux cas de poliomyélite recensés la semaine dernière ont été détectés dans cette région dévastée par les islamistes armés de Boko Haram et soulignent les difficultés d'apporter les soins élémentaires de santé à la population.

"Dans les deux cas, les cliniques locales avaient été totalement détruites par les insurgés. L'accessibilité à ces populations est un vrai problème pour leur apporter de l'aide", a ajouté M. Adewole.

L'un des enfants atteint de la maladie était arrivé dans un camp de déplacés de la capitale du Borno, Maiduguri, "après avoir marché pendant deux jours" avant d'être détecté.

L'autre a été dépisté à Bama, l'une des rares enclaves du Borno récemment ouverte aux humanitaires.

Le ministre de la Santé assure que d'ici le mois de novembre, plus de 50 millions d'enfants seront immunisés contre la maladie. Mais des zones très importantes du nord-est du Nigeria restent totalement inaccessibles.

Des campagnes de vaccination sont également prévues dans les pays voisins avec un accent particulier sur la région du lac Tchad et le nord du Cameroun, avait précisé l'Unicef la semaine dernière.

La campagne sanitaire pour éradiquer la polio a débuté au Nigeria en 1998. En octobre 2015, le président Muhammadu Buhari s'était engagé à poursuivre ces efforts et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait retiré le Nigeria de la liste des pays où cette maladie est endémique. Le pays le plus peuplé d'Afrique espérait être certifié exempt de polio en 2017.

La polio est un virus qui affecte principalement les jeunes enfants et conduit à la paralysie permanente, selon l'OMS. Il n'existe pas de traitement et la maladie peut être évitée uniquement par la vaccination.

(Avec AFP)

XS
SM
MD
LG