Liens d'accessibilité

Nigeria : une élection de gouverneur invalidée à cause de violences


Une rue de Yenagoa, capitale de l'Etat de Bayelsa dans la région du delta au Nigeria

Une rue de Yenagoa, capitale de l'Etat de Bayelsa dans la région du delta au Nigeria

L'élection du gouverneur dans l'Etat de l'ancien président nigérian Goodluck Jonathan a été partiellement invalidée en raison de violences et les électeurs d'un district devront revoter, a annoncé la commission électorale.

Les électeurs de Bayelsa, un petit Etat pauvre du sud du Nigeria, ont voté samedi pour élire leur gouverneur, mais le scrutin a été marqué des violences et des fraudes dans le district de Southern Ijaw.

Des affrontements ont opposé des partisans du gouverneur sortant Seriake Dickson, candidat du Parti démocratique populaire (PDP - opposition) de l'ancien président Jonathan, à ceux de Timipre Sylva, candidat du Congrès progressiste (APC- au pouvoir) du président Muhammadu Buhari.

Une femme a été tuée dans une fusillade, selon la police. D'autres sources font état de quatre morts, des fusillades ayant éclaté en plusieurs endroits.

Le vote a été "entaché par des violences, des disparitions d'urnes électorales et la prise en otage d'agents électoraux", a fustigé le responsable local de la Commission électorale nationale indépendante, Baritor Kpagih.

"Par conséquent, la commission a décidé d'annuler le scrutin dans le district de Southern Ijaw. Une date pour un nouveau vote sera annoncée", a -t-il ajouté.

Selon le comptage des votes dans les sept autres districts de l'Etat, le candidat PDP était en tête avec 105.748 voix contre 79.594 à son adversaire.

Le district de Southern Ijaw compte 120.827 votants.

Goodluck Jonathan avait recueilli 98% des voix dans cet Etat à la présidentielle en mars.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG