Liens d'accessibilité

Nigeria : trois femmes-kamikazes se font exploser et tuent au moins quatre personnes à Maiduguri


Une victime d'un attentat attribué à Boko Haram à Maiduguri, dans l'Etat de Borno, Nigeria

Une victime d'un attentat attribué à Boko Haram à Maiduguri, dans l'Etat de Borno, Nigeria

Les explosions de ce matin à l’aube ont eu lieu après 2 attentats-suicide qui ont fait une trentaine de morts dans une mosquée de Maiduguri, capitale de l’Etat de Borno.

Selon les responsables de services de secours, les explosions à la mosquée ont été programmées de telle sorte que la seconde tue beaucoup de personnes volant au secours des victimes de la première. Des dizaines de personnes ont été également blessées.

On soupçonne Boko Haram d’être responsable de cette vague d’attentats-suicide dans le nord-est du Nigeria. Les militants islamistes nigérians ont lancé plusieurs attaques transfrontalières dans la région. Et mercredi le président Barack Obama a annoncé l’envoi de militaires américains au Cameroun pour des missions de reconnaissance aérienne, en appui aux efforts conjoints du Nigeria, du Tchad, du Cameroun, du Bénin et du Niger pour éradiquer la menace-Boko Haram.

Selon Amnesty International, ce groupe a tué au moins 1.600 civils depuis le début de juin, et plus de 3.500 en 2015.

XS
SM
MD
LG