Liens d'accessibilité

Nigeria: renfort de troupes dans trois Etats du Nord


Borno, Nigeria, 13 mai, 2013.

Borno, Nigeria, 13 mai, 2013.

Le président Jonathan a ordonné mardi aux agences de sécurité d'utiliser "toutes les mesures nécessaires" pour arrêter ce qu'il a appelé la rébellion dans le Nord.

Des soldats ont été déployés dans trois Etats du Nord dans le cadre de l’état d’urgence décrété par le président Goodluck Jonathan pour combattre les insurgés islamistes.

Les journaux nigérians rapportent que près de 2.000 soldats appuyés par des avions de chasse sont arrivés dans l'Etat de Borno, alors que des témoins signalent un afflux de soldats dans les Etats voisins de Yobe et de l'Adamaoua.

Le président Jonathan a déclaré mardi que les insurgés se sont emparés de certaines parties de l'Etat de Borno.

Il a ordonné aux agences de sécurité d'utiliser "toutes les mesures nécessaires" pour arrêter ce qu'il a appelé la rébellion dans le Nord.

Les principaux attentats imputés à Boko Haram


2009
Juillet – Des attaques ont entrainé une réaction musclée du gouvernement prompt à Bauchi et Maiduguri. 800 personnes ont été tuées.

2010
Décembre – Des attentats dans le centre du Nigeria et des attaques contre des églises dans le Nord-Est tuent 86 personnes.

2011
Juin – Une attaque d'un bar à Maiduguri tue 25 personnes.
Août - Un kamikaze tue 23 personnes au siège de l'ONU à Abuja.
Novembre – Des attentats à Damaturu et Potiskum tuent 65 personnes.
Décembre – Des attentats à la bombe le jour de Noël à travers le Nigeria font 39 morts.

2012
Janvier - Des tirs et des attaques à la bombe à Kano font jusqu'à 200 victimes.
Février – L’attaque du marché de Maiduguri tue 30 personnes.
Juin – Des attentats à la voiture piégée dans trois églises tuent 21 personnes.
Juillet - Les attaques dans l'Etat du Plateau tuent des dizaines, dont deux hommes politiques lors des funérailles pour les victimes.

2013
Février – Une famille française enlevée au Cameroun, retenue en otage pendant deux mois.
Avril – Des combats impliquant l’armée à Baga tuent jusqu'à 200 personnes, les habitants accusent les soldats d’avoir mis le feu ayant causé des morts.
Mai – Des attaques à Bama tuent plus de 50 personnes.
XS
SM
MD
LG