Liens d'accessibilité

Nigeria : bientôt la fin du carburant subventionné


Le président nigérian Goodluck Jonathan lors de son investiture

Le président nigérian Goodluck Jonathan lors de son investiture

Dans une lettre aux législateurs mardi, le président Goodluck Jonathan a dit que l’opération permettra au gouvernement de mobiliser 7,5 millions de dollars additionnels qui seront investis dans les infrastructures et la création d’emploi.

Le gouvernement nigérian propose d’éliminer progressivement le subventionnement des produits pétroliers au profit des consommateurs. Des voix se sont élevées pour dire que cela alourdira le fardeau des Nigérians pauvres et provoquera probablement des manifestations de protestation.

Dans une lettre aux législateurs mardi, le président Goodluck Jonathan a dit que l’opération permettra au gouvernement de mobiliser 7,5 millions de dollars additionnels qui seront investis dans les infrastructures et la création d’emploi.

Le chef de l’Etat nigérian propose aussi d’utiliser une partie des revenus ainsi générés pour créer « des filets de sécurité à l’intention des segments pauvres de la société » et les aider à faire face à la suppression des subventions.

Goodluck Jonathan a expliqué que la suppression du subventionnement du carburent est « une composante majeure » d’un projet de budget sur quatre ans qu’il compte adresser à l’Assemblée nationale cette semaine.

Les deux principales centrales syndicales du pays menacent d’organiser des grèves générales pour protester contre cette mesure.

XS
SM
MD
LG