Liens d'accessibilité

Nigeria : libération de la sœur d’un gouverneur enlevée en décembre


Un officier de la marine devant une mitrailleuse, sur un bateau, au large de la côte atlantique dans l'Etat de Bayelsa, Nigeria, 19 décembre 2013.

Un officier de la marine devant une mitrailleuse, sur un bateau, au large de la côte atlantique dans l'Etat de Bayelsa, Nigeria, 19 décembre 2013.

La sœur du gouverneur de l'Etat pétrolier de Bayelsa, dans le sud du Nigeria, a été libérée par les forces de sécurité nigérianes deux mois après son enlèvement, a annoncé mardi la police.

Nancy Dickson, 26 ans, sœur du gouverneur Seriake Dickson, avait été enlevée par des hommes armés en jeep le 19 décembre, en compagnie d'une employée de son magasin à Yenagoa, la capitale régionale.

"La femme a été secourue. Elle a été libérée de ses ravisseurs dimanche," a annoncé à l'AFP le porte-parole de la police de l'Etat Asinim Butswat told, sans donner de détails sur le sort de l'employée du magasin.

Selon le porte-parole du gouverneur, Daniel Iworiso-Markson, "certains des ravisseurs ont pris la fuite tandis que d'autres ont été arrêtés après la réception (par la police) d'un indice sur leur cachette".

Aucune rançon n'a été payée, a-t-il ajouté.

Bayelsa est un des plus petits Etats de la fédération nigériane avec 1,7 million d'habitants, ainsi qu'un des plus pauvres malgré ses ressources pétrolières.

Le kidnapping contre rançon, qui touche principalement les étrangers employés des compagnies pétrolières, était monnaie courante dans la région pétrolière du delta du Niger jusqu'à une amnistie en 2009 qui a sensiblement réduit les troubles dans la région.

Les victimes sont généralement relâchées après le paiement des rançons.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG