Liens d'accessibilité

Attaque au Nigéria : bilan à la hausse


Scène dans un hôpital après une attaque imputée à Boko Haram (Photo d'archives).

Scène dans un hôpital après une attaque imputée à Boko Haram (Photo d'archives).

La dernière attaque attribuée au groupe, Boko Haram qui a ciblé dimanche plusieurs églises du nord-est du pays, aurait fait plus de 50 morts.

Les autorités n’ont fourni aucun bilan officiel, mais un responsable de l'Etat de Borno a déclaré à l’AFP que « l’on compte pour l'instant 54 morts.» Des habitants disent avoir découvert 47 cadavres dans la brousse, mais les recherches sont toujours en cours et le bilan pourrait encore s'alourdir. Les assaillants, qui circulaient à moto, ont lancé des bombes dans les églises de Kwada, Ngurojina, Karagau et Kautikari pendant l'office du dimanche.

Ces quatre villages attaqués se trouvent tous dans un rayon de 10 kilomètres autour de Chibok, où Boko Haram avait enlevé plus 200 lycéennes le 14 avril. L'Etat de Borno est le berceau de l'insurrection islamiste, qui a fait plusieurs milliers de morts depuis cinq ans, et au moins 2.500 victimes rien que depuis le début l’année.

XS
SM
MD
LG