Liens d'accessibilité

Nigeria: l'armée libère près de 300 filles et femmes détenues par Boko Haram


Des forces de sécurité à pied devant une école secondaire publique incendiée dans Chibok, Nigeria. 21 avril, 2014 (ARCHIVES).

Des forces de sécurité à pied devant une école secondaire publique incendiée dans Chibok, Nigeria. 21 avril, 2014 (ARCHIVES).

On ne sait pas encore s’il s’agit des écolières enlevées il y a un an près de Chibock, dans le Nord.

L’armée nigériane affirme avoir libéré 200 filles et 93 femmes mardi. On ne sait pas encore s’il s’agit des écolières enlevées il y a un an.

Le porte-parole du ministère de la défense nigériane le major général Chris Olukolade a confié à la VOA que les otages ont été retrouvés dans trois camps séparés dans le bastion du groupe extrémiste Boko Haram.

« L’intention est de débarrasser les forêts de toute base terroriste. Cette place est connue comme étant leur sanctuaire", affirme l'offcier nigerian.

"Cette opération vise particulièrement cette forêt", dit-il. "Les troupes les attaquent de toutes les directions. Les forces aériennes et terrestres sont impliquées. Et la mission se poursuit ".

XS
SM
MD
LG