Liens d'accessibilité

Nigeria : l’armée annonce la reprise d'une ville-clé aux insurgés de Boko Haram


Une opération de l'armée près de Gamboru, Nigeria

Une opération de l'armée près de Gamboru, Nigeria

La ville de Gamboru Ngala a été reprise par l’armée mardi, indique dans un communiqué le porte-parole de l'armée, le colonel Sani Kukasheka Usman.

Le porte-parole de l’armée a qualifié cette ville frontalière du Cameroun de " nœud économique et stratégique".

"Après cette victoire, les troupes sont occupées à sécuriser la ville et mettre en place des patrouilles", soutient le communiqué de l'état-major de l'armée.

Des résidents de la ville jumelle camerounaise de Fotokol, seulement séparée de Gamboru Ngala par un long pont, ont confirmé une intervention militaire nigériane.

Un chasseur-bombardier de l'armée de l'air nigériane a largué au moins six bombes sur des positions indéterminées à Gamboru Ngala lundi après-midi, ont indiqué des habitants de Fotokol contactés par l'AFP.

"Ce ne serait pas une surprise si les troupes nigérianes avaient repris Gamboru, après les bombardements d'hier" (lundi), a affirmé à l'AFP Karim Idrissa, un habitant de Fotokol.

Mais, les habitants de Fotokol "n'ont qu'une vue partielle de Gamboru", a-t-il ajouté.

En août 2014, les islamistes de Boko Haram avaient attaqué une caserne à Gamboru Ngala et s'étaient emparé de la ville, située non loin du lac Tchad et souvent attaquée auparavant par les djihadistes.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG