Liens d'accessibilité

Nigeria : Goodluck Jonathan tente de reconquérir le Sud pétrolier avant la présidentielle


Goodluck Jonathan, le président Nigerian

Goodluck Jonathan, le président Nigerian

Le président nigérian Goodluck Jonathan, candidat à sa réélection le 14 février, donnera un meeting mercredi dans le "hub" pétrolier de Port-Harcourt, la capitale de l'Etat de Rivers, dans la région sud du Nigeria où il poursuit sa campagne pour la présidentielle du 14 février.

Bien qu’étant du Sud, Jonathan qui tente de reconquérir cette région où se concentre la production pétrolière, qui est devenue un fief de l'opposition.

La présidentielle du 14 février couplée avec les législatives opposera le président sortant, un chrétien, et le candidat de l'APC, le nordiste musulman Muhammadu Buhari.

La région est de tous les enjeux pour son pétrole mais aussi parce que son gouverneur, Rotimi Amaechi, un ancien allié du Parti démocratique du peuple (PDP, au pouvoir) a rejoint le Congrès progressiste (APC, opposition) fin 2013.

La tension y est perceptible. Dimanche dernier, des hommes armés ont mené un attentat à la bombe là où devait se tenir un meeting de l'APC, en périphérie de Port-Harcourt. L'incident n'a pas fait de victime, et n'a pas été revendiqué, rapporte l’AFP.

XS
SM
MD
LG