Liens d'accessibilité

Nigeria: Gooluck Jonathan, pas consulté pour le report de la présidentielle


Goodluck Jonathan, le président sortant nigérian (AP)

Goodluck Jonathan, le président sortant nigérian (AP)

Le président sortant nigérian a fait cette déclaration au cours de sa première apparition télévisée après l’annonce du report controversé des élections.

Goodluck Jonathan répondait, en fait, à des questions des journalistes et téléspectateurs en direct sur les chaînes publiques nigérianes.

« Je n'ai pas été consulté et je ne veux pas être consulté sur [la] question » ayant trait au calendrier électoral, a déclaré le Président candidat de 57 ans, tel que le rapporte l’AFP.

L’élection présidentielle, couplée aux législatives, initialement prévue au 14 février, a été reportées à six semaines plus tard (au 28 mars), selon une annonce de la Commission électorale dimanche dernier. Elles se tiendront toujours concomitamment.

Pour M. Jonathan, les difficultés de distribution des cartes d'électeurs de même que les préoccupations sécuritaires pour le Nord-est du pays étaient des motifs légitimes pour le report – décidé par la Commission électorale du pays dans le cadre de son mandat constitutionnel.

Le président Jonathan a rejeté les critiques de la communauté internationale selon lesquelles le pouvoir sortant veut prolonger son mandat. Et de conclure que le prochain président nigérian élu prêtera serment le 29 mai, conformément au délai constitutionnel.

XS
SM
MD
LG