Liens d'accessibilité

Nigeria : explosions meurtrières à Maiduguri


Photo d’archives : des soldats nigérians, à gauche, passent à l'arrière d'un camion armé alors qu’ils patrouillent près d’un marché local mardi 27 janvier 2015, après les récentes violences dans les zones environnantes de Maiduguri, au Nigeria.

Photo d’archives : des soldats nigérians, à gauche, passent à l'arrière d'un camion armé alors qu’ils patrouillent près d’un marché local mardi 27 janvier 2015, après les récentes violences dans les zones environnantes de Maiduguri, au Nigeria.

Cette ville, ancien fief de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, a été secouée samedi 7 mars 2015 par trois explosions successives qui ont fait au moins 47 morts et 50 blessés, d’après un bilan que rapporte l’AFP.

"Le bilan des morts est passé à 47, avec au moins 50 blessés. Il y a des femmes et des enfants parmi les morts", a déclaré Abubakar Gamandi, responsable du syndicat des pêcheurs de l'Etat de Borno, qui se trouvait sur les lieux de la première explosion au marché de Baga.

Son bilan a été confirmé par une source médicale et le chef d'une milice locale d'autodéfense, Danlami Ajaokuta.

Une kamikaze a d'abord explosé sur un marché aux poissons, tuant un certain nombre personnes vers 11 h 20 (10 h 20 GMT), puis une autre attaque une heure plus tard a fait encore des morts sur un autre marché, selon M. Gamandi, dont les propos recoupent ceux de témoins et d'une source médicale.

Un responsable de la justice de l'État de Borno (nord-est), Kaka Shehu, a confirmé ces deux attentats, et ajouté qu'une troisième explosion avait frappé une station de bus bondée juste après 13 heures.

Jeudi 5 mars, au moins 68 personnes ont été assassinées par le groupe islamiste armé nigérian lors d'une attaque dans un village de la même région. Beaucoup d’habitants avaient gagné Maiduguri pour échapper aux assauts.

Source : AFP

XS
SM
MD
LG