Liens d'accessibilité

Nigeria : enlèvement de la soeur du gouverneur d'un Etat du sud


Une rue de Bayelsa, dans l'Etats de Yenagoa

Une rue de Bayelsa, dans l'Etats de Yenagoa

Des hommes armés ont kidnappé la soeur du gouverneur de l'Etat de Bayelsa, dans le sud du Nigeria, a annoncé dimanche la police, sans préciser s'il s'agissait d'un enlèvement crapuleux ou à caractère politique.

Nancy Dickson, soeur du gouverneur Seriake Dickson, a été enlevée samedi en compagnie d'une employée de son magasin à Yenagoa, la capitale régionale, a déclaré dans un communiqué le porte-parole de la police, Asinim Butswar.

"Quatre inconnus armés à bord d'une jeep Lexus grise ont suivi Nancy Keme Dickson, 26 ans, jusqu'à son magasin situé rue Okaka à Yenagoa, puis l'ont enlevée avec son employée," a-t-il précisé, ajoutant que la police avait lancé une chasse à l'homme pour retrouver les kidnappeurs et leurs otages.

Cet enlèvement intervient alors que M. Dickson brigue un nouveau mandat dans l'Etat de Bayelsan, région d'origine de l'ex-président Goodluck Jonathan battu lors des élections de mars par le candidat du Congrès progressiste (APC) Muhammadu Buhari. Le gouverneur Dickson fait campagne sous les couleurs du parti démocratique populaire (PDP) de M. Jonathan.

L'élection du gouverneur, qui s'est tenue le 5 décembre, a été en partie invalidée à cause des violences et des irrégularités qui ont accompagné le vote dans le district d'Ijaw, dans le sud de la région.

Un nouveau vote doit se tenir le 9 janvier.

L'Etat de Bayelsa est un des plus petits de la fédération nigériane avec 1,7 million d'habitants et aussi l'un des plus pauvres malgré ses ressources pétrolières.

Le kidnapping contre rançon, qui touche principalement les étrangers employés des compagnies pétrolières, était monnaie courante dans la région pétrolière du delta du Niger jusqu'à une amnistie en 2009 qui a sensiblement réduit les troubles dans la région.

Les victimes sont généralement relâchées après le paiement des rançons.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG