Liens d'accessibilité

Nigeria : un civil tué dans une attaque de Boko Haram


Près du QG de la force anti-Boko Haram, à Maiduguri, le 26 septembre 2011. (AP Photo/Sunday Alamba)

Près du QG de la force anti-Boko Haram, à Maiduguri, le 26 septembre 2011. (AP Photo/Sunday Alamba)

Les islamistes, qui se trouvaient dans des véhicules tout-terrain, ont attaqué Babban Gida (nord-est du Nigeria) dans la nuit de dimanche à lundi et des échanges de tirs ont eu lieu avec des soldats.

Un civil a été tué par des islamistes de Boko Haram lors de l'attaque d'un village de l'Etat de Yobe, dans le nord-est du Nigeria, a annoncé lundi la police.

Les islamistes, qui se trouvaient dans des véhicules tout-terrain, ont attaqué Babban Gida vers 02h00 (01h00 GMT) dans la nuit de dimanche à lundi et des échanges de tirs ont eu lieu avec des soldats.

Les insurgés ont volé deux véhicules de police mais ils ont finalement pu être chassés du village, a déclaré Toyin Gbadegesin, le porte-parole de la police de l'Etat de Yobe, à l'AFP.

"Les terroristes avaient commencé par tuer un homme par balle et ils ont brûlé sa case en chaume, en périphérie du village", a ajouté M. Gbadegesin.

"Ils ont attaqué le commissariat de police où les soldats ont engagé le combat avec eux et les ont obligés à battre en retraire", a-t-il poursuivi.

Le village de Babban Gida, qui se trouve à une cinquantaine de km de la capitale de l'Etat, Damaturu, a déjà été la cible de plusieurs attaques de Boko Haram, dont l'insurrection a fait plus de 17.000 morts et plus de 2,6 millions de déplacés depuis son début en 2009.

Le président Muhammadu Buhari, élu l'année dernière, a déclaré que le groupe islamiste avait été vaincu "techniquement", mais les attaques n'ont pas cessé pour autant dans les villages reculés du nord-est où il a ses bastions.

AFP

XS
SM
MD
LG