Liens d'accessibilité

Nigéria : un leader de Boko Haram lance un défi au président Jonathan


Nigéria : un leader de Boko Haram lance un défi au président Jonathan

Nigéria : un leader de Boko Haram lance un défi au président Jonathan

Dans un message audio diffusé sur Internet, l’Imam Abubakar Shekau avertit que le groupe islamiste radical va « frapper à nouveau »

Au Nigeria, un leader de la secte islamique radicale Boko Haram a, dans un message audio diffusé sur Internet, contesté l'engagement du président Goodluck Jonathan à « écraser le groupe ».

Le message posté sur YouTube montre une image fixe de l'Imam Abubakar Shekau flanqué de fusils d'assaut Kalachnikov. Dans le message, il dit que le président Goodluck Jonathan va apprendre qu'il ne peut pas vaincre Boko Haram. Il a aussi averti que le groupe militant va frapper à nouveau.

Shekau confirme que Boko Haram a mené des attaques coordonnées dans la ville de Kano, dans le Nord du Nigéria, le 20 Janvier, tuant au moins 185 personnes. Mais il rend les forces de sécurité responsables pour la mort de civils dans les attentats.

Goodluck Jonathan, durant une visite à Kano, le 22 janvier 2012

Goodluck Jonathan, durant une visite à Kano, le 22 janvier 2012

Le président Jonathan est sous une pression croissante pour mettre un terme aux attaques de Boko Haram, dont la plupart ont été réalisées à travers le Nord à majorité musulmane. Les Chrétiens sont en majorité dans le Sud du pays.

M. Jonathan a déclaré l'état d'urgence dans les régions du Nord et, cette semaine, il a remplacé son chef de police.

Selon Human Rights Watch, Boko Haram a causé plus de 900 morts au Nigéria depuis 2009.

La violence actuelle fait craindre une guerre civile dans ce pays, qui est également le premier producteur africain de pétrole.

XS
SM
MD
LG