Liens d'accessibilité

Nigéria: Bama, toujour aux mains de Boko Haram


Des déplacés suite à l'attaque de Boko Haram contre Bama

Des déplacés suite à l'attaque de Boko Haram contre Bama

Des dirigeants de la ville nigériane de Bama démentent que l’armée ait repris la ville aux militants de Boko Haram, comme l’affirme le gouvernement. Le chef de l'Association de développement de Bama (Bama Development Association), Muhammed Hassan, a déclaré jeudi que Bama est toujours contrôlée par les militants islamistes, et que les habitants ont désespérément besoin d'aide.

« Nous demandons à l'Etat et au gouvernement fédéral d’accélérer l'offensive pour reprendre Bama aux mains de la terreur, les captifs étant gravement traumatisés, victimes de la famine, en pleine détresse avec de graves blessures, tandis que d'autre part, ceux qui ont perdu leur vie doivent encore être enterrés », a dit M. Hassan.

Boko Haram a attaqué Bama en début de matinée le 1er septembre. L'armée a déclaré qu'elle avait repoussé les militants, mais les habitants affirment que les insurgés ont finalement maîtrisé les soldats et pris le contrôle de la ville.

Toujours selon M. Hassan, certains résidents se sont noyés dans les rivières en tentant de fuir les combats, tandis que d'autres ont été abattus. Il s'exprimait devant la presse à Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno. La chute de Bama, à seulement 70 kilomètres au sud de Maiduguri, fait redouter que les militants n’avancent sur la ville.


XS
SM
MD
LG