Liens d'accessibilité

Nigeria : au moins 48 tués dans une attaque attribuée à Boko Haram


Une ambulance et un véhicule de la sécurité arrivent au lieu d'un attentat à Maiduguri, Nigeria (Archives, AP Photo/Jossy Ola)

Une ambulance et un véhicule de la sécurité arrivent au lieu d'un attentat à Maiduguri, Nigeria (Archives, AP Photo/Jossy Ola)

L’attaque a été annoncée jeudi par un député et des témoins.

Mohammed Tahir, député de la région du nord-est du Nigeria, a indiqué que des hommes supposés appartenir à Boko Haram ont lancé mercredi une attaque dans deux villages voisins de la région, où ils auraient tué au moins 48 personnes.

Les victimes étaient des fidèles musulmans qui observaient leur prière dans ces villages du nord-est du Nigeria, selon des témoins.

"Les hommes armés de Boko Haram ont tué 48 hommes et en ont blessé 11 autres dans l'attaque de deux villages voisins" à proximité de la ville de Monguno, a indiqué à l'AFP Mohammed Tahir, député de cette région au Parlement nigérian. Deux témoins ont donné le même bilan.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG