Liens d'accessibilité

Nigéria: au moins 48 morts dans l’attaque d’un village mardi


Un village près de Gusau, capitale de l'Etat de Zamfara, dans le nord-ouest du Nigeria, le 9 juin 2010 APN Photo/Sunday Alamba).

Un village près de Gusau, capitale de l'Etat de Zamfara, dans le nord-ouest du Nigeria, le 9 juin 2010 APN Photo/Sunday Alamba).

Les assaillants visaient un groupe d’autodéfense à Kizara dans l'Etat de Zamfara dans le nord-ouest du pays.

Selon des témoins, l’attaque visait des membres d'une milice d'autodéfense locale que les villageois ont mis en place pour lutter contre des voleurs de bétail.

Les hommes armés, une dizaine, sont arrivés à moto mardi dans le village de Kizara, passant de maison en maison, et disant aux habitants être à la recherche de membres d’un groupe local qui leur auraient « causé des problèmes ».

Certains des assaillants ont grimpé au sommet d'une colline d’où ils ont ouvert le feu sur des villageois qui tentaient d'échapper à l'attaque.

Les autorités de l'Etat de Zamfara ont relevé que les hommes armés faisaient partie d'un groupe de voleurs de bétail qui terrorisent les communautés locales.

Parmi les victimes figurent le chef du village, un imam et un dirigeant du groupe d'autodéfense.

Selon un responsable local, la police de la localité voisine de Keta a tenté de s'opposer aux assaillants, en vain.

Des milices d’autodéfense se forment régulièrement dans certaines régions du Nigéria pour défendre les villageois contre les voleurs de bétail et d'autres groupes criminels.
XS
SM
MD
LG