Liens d'accessibilité

Nigéria : au moins 28 miliciens présumés tués


Des ex-combattants de Boko Haram regroupés par des soldats de l'armée tchadienne à Ngouboua, Tchad, mercredi 11 avril 2015

Des ex-combattants de Boko Haram regroupés par des soldats de l'armée tchadienne à Ngouboua, Tchad, mercredi 11 avril 2015

L’armée nigériane a annoncé lundi avoir tué au moins 28 miliciens présumés en représailles au massacre de six soldats le mois dernier. Mais aucune information n’est donnée sur l’identité desdits miliciens.

Ikedichi Iweha, porte-parole de l'armée, a indiqué que l’opération des forces régulières dans la zone entre les Etats de Plateau et de Taraba visait à "débarrasser la région des tueries incessantes et des actes de banditisme".

Parlant de l’attaque menée par le groupe armé, le 28 avril, contre des troupes régulières, M. Iweha a affirmé que les assaillants ont arraché les yeux aux soldats dont ils avaient pris les armes, leur avaient coupé la langue et les avaient décapités de la pire des façons.

Le porte-parole de l'armée nigériane a, par ailleurs, démenti une nouvelle relayée par les medias locaux selon laquelle l'armée aurait brûlé des habitations et ouvert le feu sur la population de façon indiscriminée.

XS
SM
MD
LG