Liens d'accessibilité

Nigéria : au moins 20 morts et une cinquantaine de blessés dans un attentat à Maiduguri


ARCHIVES - Une explosion à Maidugrui, Nigeria

ARCHIVES - Une explosion à Maidugrui, Nigeria

Les victimes ont tuées ou blessées lundi à proximité du marché aux poissons de la route de Baga, à Maiduguri, par une explosion déclenchée par une jeune kamikaze qui s’est fait sauter avec une casserole d’explosifs.

Des miliciens pro-gouvernementaux ont indiqué avoir compté 20 cadavres et 50 blessés.

"La femme (qui portait la casserole) a été déchiquetée. Seule sa tête est intacte", a précisé un milicien qui a affirmé que la femme était arrivée dans la gare routière avec une casserole alors que les gens étaient en train d'empaqueter du riz et personne n'a fait attention.

Un homme travaillant sur les lieux, qui a survécu à l'explosion a dit que l'opération de sauvetage est toujours en cours, et que le bilan pourrait s'alourdir.

Selon plusieurs sources à Maiduguri, la kamikaze n'avait pas plus de 17 ans, mais cette information n'a pas pu être confirmée officiellement pour le moment.

Certains ont aussi évoqué la présence d'une seconde kamikaze à peu près du même âge, qui se serait fait exploser à l'extérieur de la gare routière, mais n'aurait pas fait d'autres victimes, selon l’AFP.

L'attentat n'a pas encore été revendiqué, mais le groupe islamiste Boko Haram, dont les violences ont fait plus de 15.000 morts depuis 2009, a souvent pris pour cible des gares routières et des marchés très fréquentés par le passé.

Maiduguri, fief historique de Boko Haram, où le nouveau président nigérian Muhammadu Buhari a promis d'installer le commandement de la lutte contre les islamistes, a été le théâtre de quatre attentats depuis le début du mois, dont deux menés par des kamikazes.

Au total, quelques 181 personnes ont été tuées dans des violences islamistes depuis le 29 mai, date de l'investiture de M. Buhari, qui a fait de la lutte contre Boko Haram une de ses priorités.

XS
SM
MD
LG