Liens d'accessibilité

Le Nigéria annonce l'arrestation de plus de 100 membres d'un groupe islamiste


Scène d'un attentat revendiqué par Boko Haram à Abuja, le 16 juin, 2011

Scène d'un attentat revendiqué par Boko Haram à Abuja, le 16 juin, 2011

L'annonce officielle ne fait pas mention de l'organisation en question, mais les observateurs pensent à la secte radicale Boko Haram qui a récemment été l'auteur avoué de plusieurs attentats contre la police et le gouvernement.

Au Nigéria: le service de sécurité de l’état a annoncé lundi l’arrestation de plus d’une centaine de présumés membres d’un groupe islamiste basé dans le nord du pays, y compris des dirigeants de premier plan de l’organisation.

Les autorités nigerianes n’ont pas directement identifié le groupe en question, mais la secte Boko Haram a revendiqué la responsabilité de plusieurs incidents violents dans six états de la région septentrionale du Nigeria, y compris des assassinats et des attentats contre des postes de police. Le mois dernier, par exemple, Boko Haram a été l’auteur d’une explosion meurtrière au QG de la police fédérale à Abuja, la capitale.

Le president Goodluck Jonathan s’est dit ouvert au dialogue avec la secte, mais Boko Haram a jusqu’ici refusé d’entrer en pourparlers avec le gouvernement, qu’il ne reconnaît pas d’ailleurs.

XS
SM
MD
LG