Liens d'accessibilité

Nigeria : affrontements entre forces de sécurité et Boko Haram dans Abuja


sept personnes tuées par les forces de l'ordre, 20 septembre 2013.

sept personnes tuées par les forces de l'ordre, 20 septembre 2013.

Les autorités sécuritaires nigérianes, affirment que leurs agents ont échangé des tirs, vendredi matin, avec des militants de Boko Haram dans la capitale Abuja. 12 personnes tuées.

Les autorités sécuritaires nigérianes, affirment que leurs agents ont échangé des tirs, vendredi matin, avec des militants de Boko Haram dans la capitale Abuja.

Un journaliste du Service Hausa de la VOA affirme que 12 jeunes hommes ont été tués et environ 10 autres ont été blessés dans l'affrontement qui a eu lieu peu après minuit.

Les forces de sécurité affirment que les agents de sécurité, agissant sur une indication, étaient allés chercher des armes, qui étaient, dit-on, enterrées derrière un centre pour les membres du parlement nigérian.

Elles rapportent que cette équipe a dû essuyer des coups de feu auxquels ils ont répondu. 12 personnes ont été arrêtées plus tard.

Les habitants ont cependant confié à la VOA qu'ils doutaient que les jeunes hommes étaient des membres de Boko Haram. Aucune arme n'a été trouvée sur le site.

Cette violence fait suite à une attaque de grande envergure dans l'Etat de Borno au Nigeria mené par le groupe islamiste.
XS
SM
MD
LG