Liens d'accessibilité

Nigeria : 7 morts dans des heurts entre supporters politiques


A'ishah Jummai Alhassan

A'ishah Jummai Alhassan

Au moins sept personnes ont été tuées et 15 autres blessées dimanche lors d'affrontements entre supporteurs de partis politiques rivaux dans l'Etat de Taraba, dans l'est du Nigeria, a déclaré la police.

Les heurts ont eu lieu après l'annulation de l'élection du gouverneur de cet Etat par un tribunal électoral.

Des résidents ont fait état d'un bilan plus élevé, avec 13 morts et 39 blessés.

Les heurts ont opposé des partisans du PDP (Parti démocratique populaire), au pouvoir dans cet Etat, à ceux de l'APC (Congrès progressiste) dans la ville de Wukari, à quelque 220 km de la capitale régionale, Jalingo.

"Plusieurs habitations et commerces ont brûlé au cours de ces violences, qui ont été maîtrisées par la police anti-émeutes", a déclaré le porte-parole de la police de l'Etat de Taraba, Joseph Kwaji.

Un tribunal électoral de la capitale Abuja a jugé que la candidate de l'APC, Aisha Alhassan, était la gagnante de l'élection, au lieu de son adversaire du PDP Darius Ishaku, initialement déclaré vainqueur.

Mme Alhassan, une avocate de confession musulmane, était la seule femme candidate dans les élections au poste de gouverneur dans les 36 Etats du pays.

Son rival a annoncé qu'il ferait appel de la décision du tribunal, qui a invalidé son élection en estimant qu'il n'avait pas été choisi dans les règles par son parti pour se porter candidat.

Selon des résidents, les violences ont pris un tour confessionnel entre les supporters de Mme Alhassan et les partisans chrétiens de son adversaire.

Wukari, une ville divisée entre les deux religions, a déjà été en proie à des troubles confessionnels. En mai 2013 une quarantaine de personnes avaient trouvé la mort à Wukari dans des violences entre partisans des équipes de football chrétienne et musulmane de la ville.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG