Liens d'accessibilité

Niger : les élèves en grève pour exiger la libération de leurs camarades


Un jeune nigérien à N'Guigmi, Niger, 5 mai 2015.

Un jeune nigérien à N'Guigmi, Niger, 5 mai 2015.

La grève lancée ce vendredi durera 48 heures. Des lycéens et des collégiens exigent la libération de 38 camarades arrêtés lors d'une manifestation la semaine dernière.

Soumana Sambo Ousseini, le secrétaire général de l'Union des scolaires nigériens (USN), a, selon les télévisions locales, déclaré que tout était fermé. Mais il était difficile de savoir dans l'immédiat si le mouvement était suivi en province.

"Nous avons demandé à toutes nos sections de suspendre les cours de vendredi à samedi pour exiger la libération de 38 de nos camarades arrêtés", a affirmé Soumana Sambo Ousseini.

Soixante-dix-neuf élèves avaient le 19 octobre lors d’une manifestation qui avait dégénéré en violents heurts avec les forces de l'ordre.

"Comme l'Etat n'a pas assez d'argent pour construire des classes modernes, nous demandons la construction des classes en paillote en nombre suffisant", a expliqué Soumana Sambo Ousseini.

L'USN "va organiser d'autres manifestations sans violences" si "nous ne sommes pas satisfaits", a prévenu le président de l'USN.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG