Liens d'accessibilité

Niger : la junte au pouvoir confirme une tentative de coup d’Etat


Le colonel Abdoulaye Baidé, un des officiers accusés de tentative de coup d'Etat

Le colonel Abdoulaye Baidé, un des officiers accusés de tentative de coup d'Etat

Quatre officiers supérieurs nigériens sont détenus actuellement par les services de sécurité. Le colonel Abdoulaye Badié, ancien numéro deux de la junte, a été arrêté la semaine dernière, tout comme le lieutenant-colonel Abdou Sidikou de la Garde nationale.

Le gouvernement militaire nigérien a confirmé avoir déjoué une tentative de coup d’Etat en début du mois. Le porte-parole de la junte, le colonel Abdoul Karim Goukoye, a lu un communiqué affirmant que l’armée avait arrêté quatre officiers supérieurs, accusés de tentative de putsch, et assurant que la situation était sous contrôle.

Quatre officiers supérieurs nigériens sont détenus actuellement par les services de sécurité. Le colonel Abdoulaye Badié, ancien numéro deux de la junte, a été arrêté la semaine dernière, tout comme le lieutenant-colonel Abdou Sidikou de la Garde nationale. Amadou Diallo, ancien ministre de l’Equipement, et le lieutenant-colonel Aboubacar Sanda, qui étaient membres du Conseil Suprême pour la Restauration de la Démocratie (CSRD), sont eux aussi arrêtés.

Selon le porte-parole de la junte, les quatre officiers supérieurs mis en cause sont opposés au référendum constitutionnel, devant se tenir le 31 octobre, pour réinstaurer un gouvernement civil au Niger, selon la promesse du chef de la junte Salou Djibo, au pouvoir depuis février dernier.

XS
SM
MD
LG